Illustration magistrale: la côte de bœuf

Saucisson auvergnat? Check.
Radis du potager? Double Check.
Côte de bœuf du dimanche soir? … Ou du jeudi .. Check majeur.

Posée dans son plat, elle attend sagement d’être cuite au feu de bois.
C’est comme ça qu’on l’aime. Rarement elle nous déçoit.
Voilà l’exemple dans toute sa splendeur d’un indémodable dans la cuisine.

À ne jamais négliger. La côte de bœuf du dimanche soir.

20140530-173421-63261254.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s